Où le choix commence, finissent le paradis et l’innocence

Le défibrillateur, matériel indispensable dans les établissements scolaires !

Avant les vacances de la Toussaint, le collège de mon fils avait organisé une petite réunion avec le personnel et les élèves pour la remise d’un défibrillateur. En effet, cet appareil leur avait été offert par une association qui s’implique dans le déploiement des DAE sur le territoire français. Elle a déjà équipé plusieurs établissements scolaires dans le département et je trouve que c’est une excellente initiative. Et il s’avère que les enfants sont bien plus intéressés par le sujet qu’on pourrait le croire. En tout cas, dans le collège de mon fils, ils ont tous été volontaires pour apprendre à s’en servir.

Un dispositif médical qu’on devrait trouver dans chaque école

Aujourd’hui, en France, chaque lieu accueillant du public devrait être pourvu d’un défibrillateur, qu’il soit public ou privé. Or c’est loin d’être le cas. Pourtant ce matériel peut sauver des vies donc il me semble judicieux qu’il soit accessible à toute la population, y compris auprès des jeunes. D’autant que dans les écoles, il n’y a pas uniquement des enfants. Des adultes y travaillent chaque jour et eux aussi peuvent être victimes d’arrêt cardiaque. En outre, si je ne me trompe pas, il est possible d’en louer. Donc si un établissement n’a pas les moyens d’en acheter un, il peut opter pour la location.

Sensibiliser les élèves à l’utilisation de cet appareil

Depuis quelques années, les enfants apprennent les gestes des premiers secours à l’école. Seulement, cet apprentissage n’est pas forcément généralisé ni très complet. En fait, cela varie beaucoup d’une académie à une autre. Dans le collège de mon fils, il a lieu en quatrième. On enseigne aux élèves à utiliser le défibrillateur. On leur explique comment il fonctionne, son utilité et à quel moment il faut s’en servir. Mais nous pourrions aller encore plus loin car dans d’autres pays européens, la formation aux premiers secours est entièrement intégrée au cursus scolaire, comme d’autres matières. Et je pense que c’est très bien car cela permet de former la jeune génération à ces gestes ô combien importants !

Laisser une réponse

*