Où le choix commence, finissent le paradis et l’innocence

Aménager un sous-sol en atelier automobile pour satisfaire un passionné de mécanique !

Mon père a pris sa retraite il y a 6 mois environ. Les 3 premiers mois ont été un peu difficiles pour lui car il se sentait inutile et son travail lui manquait. Il faut dire que c’est un grand changement dans une vie et je pense qu’il faut du temps pour s’y habituer. Aujourd’hui, cela va mieux car il a su trouver de nouvelles activités et progressivement, il prend ses marques. Par exemple, il s’est remis à la mécanique qui le passionne depuis plus de 30 ans. Seulement, son sous-sol n’était pas très adapté à cette activité et il était surtout très encombré. Alors, depuis le mois de février, je l’aide régulièrement à faire du tri, à réaménager l’espace afin de le transformer en atelier. Et en ce moment, nous nous occupons de la pose d’un nouveau revêtement de sol car le sien ne convenait pas. Nous avons opté pour des dalles en PVC qui sont plutôt faciles à poser.

Installer un revêtement spécifique au sol

Il y a quelques années, quand mon père a isolé le sous-sol, il avait mis de la moquette. Les voitures étant garées sous une remise, il utilisait cette pièce pour bricoler et stocker des affaires. Il avait également aménagé une cave à vins. Cette dernière a été conservée ainsi que son espace bricolage, en revanche nous avons fait du tri pour dégager de la place et pouvoir lui créer un atelier automobile. Et nous avons retiré la moquette que nous venons de remplacer par des dalles en PVC. Un revêtement de sol acheté auprès d’un spécialiste, qui est très résistant, antidérapant, facile à entretenir, à installer, isolant et conçu pour les ateliers, garages et autres lieux accueillant des véhicules.

Une transformation qui nécessite un peu de temps !

L’achat de ce revêtement de sol fût sans doute la tâche la plus facile ! Nous avons contacté plusieurs fabricants et vendeurs et après comparaison des devis, nous avons choisi un spécialiste qui propose des dalles en PVC pour les ateliers qui sont clipsables, durables et de grande qualité. Le plus dur fût de vider le sous-sol, enfin une partie des affaires que mes parents n’utilisaient plus du tout et qu’ils voulaient bien donner ou vendre. Il y avait un tel bazar que j’ai bien cru que nous n’arriverions jamais au bout ! Maintenant que le tri est terminé et le revêtement posé, il ne nous reste plus qu’à aménager les lieux avec quelques armoires et meubles de rangement. Mon père est donc bien occupé (moi aussi d’ailleurs) et il en est enchanté ! Une bonne manière de débuter sa retraite je trouve !

Laisser une réponse

*